Le pulvérisateur universel : un appareil simple et indispensable !

Parfois nommé "vaporisateur universel", le pulvérisateur universel est un appareil manuel extrêmement pratique pour arroser ou traiter naturellement des plantes en intérieur comme en extérieur. Zoom sur le mode de fonctionnement et les différentes applications de cet outil indispensable pour les jardiniers...

Le pulvérisateur universel : c'est quoi au juste ?

Il s'agit d'un appareil léger doté d'un piston permettant de l'actionner, d'un tuyau d'aspiration (généralement muni d'une crépine pour filtrer les impuretés) et d'une buse métallique servant à régler la forme de son jet. Mesurant une trentaine de centimètres, il se fixe sur la plupart des bouteilles en plastique d'eau minérale et gazeuse, de limonade, de jus de fruits ou de soda disponibles dans le commerce.

Le pulvérisateur universel convient parfaitement pour le traitement des plantes présentes dans des petits jardins, sur des balcons et sur des terrasses. On peut l'employer pour des tâches aussi diverses qu'un arrosage doux à l'eau, une pulvérisation d'antimousse ou de fongicide biologiques ou la vaporisation d'un engrais foliaire sur les feuilles des plantes devenues chétives. On peut également l'utiliser pour vaporiser en "jet brouillard" les plantes d'intérieur afin de préserver leur humidité, les débarrasser des dépôts de poussières et prévenir le dessèchement de leur feuillage.

Comment utiliser le pulvérisateur universel ?

Pour s'en servir, rien de plus simple :

Étape n°1 : On verse tout d'abord un fond d'eau (l'équivalent d'un bouchon standard) dans une bouteille en plastique compatible avec le pulvérisateur universel. On y verse ensuite le produit que l'on souhaite pulvériser (en respectant correctement la dose prescrite sur l'emballage), puis on complète le reste avec de l'eau selon la surface à traiter (pour rappel : 1 litre de liquide permet de pulvériser 10 mètres carrés).

Étape n°2 : Pour cette seconde étape, il suffit simplement à l'utilisateur d'introduire le tuyau d'aspiration du pulvérisateur universel dans la bouteille contenant le traitement préparé en étape 1, puis de fixer l'appareil sur le goulot du contenant. Ensuite, l'utilisateur n'a plus qu'à pomper quelques secondes grâce au piston pour générer une pression dans la bouteille. Il peut alors pulvériser le liquide sur les plantes à traiter.

Étape n°3 : Après utilisation, on peut soit laver soigneusement la bouteille employée, soit la remplacer. Si un produit de traitement, tel qu'un fongicide, un herbicide ou un pesticide biologique, a été pulvérisé, il est également important de nettoyer précautionneusement le pulvérisateur universel. Pour ce faire, la solution la plus sûre et la plus simple consiste à fixer l'appareil sur une bouteille en plastique remplie d'un litre d'eau et de pulvériser en jet droit dans un évier jusqu'à ce que le contenant soit vide. L'eau va ainsi circuler en continu à l'intérieur du pulvérisateur et éliminer les résidus du produit de traitement.